Toutes les actualités

Cayceo apaise les patients grâce à l’hypnose en réalité virtuelle

Information mise à jour le 06/09/19

La startup montpelliéraine Cayceo a développé Ipneo, une solution d’hypnose médicale en réalité virtuelle qui permet de réduire l’anxiété et la douleur des patients, avant ou pendant un soin. Cet outil est testé à l’Institut du cancer de Montpellier.

Nicolas Villeneuve, fondateur de Cayceo ©David Richard

Nicolas Villeneuve, fondateur de Cayceo ©David Richard

S'immerger à 360° dans une forêt, à la montagne, en mer, en suivant les aventures de Cloudy, sympathique personnage en forme de nuage, pendant une séance de chimiothérapie ou un soin douloureux, c’est ce que permet Ipneo, la solution d'hypnose en réalité virtuelle imaginée par Cayceo pour réduire le stress et la douleur avant ou pendant un traitement.

« Les différents scénarios permettent de détourner l’attention du patient et ainsi d’activer des processus hypnotiques de la même façon que pendant une séance d’hypnose médicale traditionnelle  », indique Nicolas Villeneuve, fondateur de cette startup installée à la Halle Tropisme, à Montpellier. « L’utilité de l‘hypnose médicale dans le parcours de soin est reconnue depuis une vingtaine d’années », rappelle-t-il.

Grand prix e-Health World 2019

Pour développer cette technologie, Nicolas Villeneuve, infographiste 3D, utilise les techniques issues du cinéma d’animation 3D et des jeux vidéo, et collabore avec trois psychologues cliniciens. Les premiers tests ont été faits en pré-anesthésie, à la clinique du Parc, à Castelnau-le-Lez, et dans la maternité de la clinique Clémentville, à partir de mai. L’Institut du cancer de Montpellier expérimente l’outil depuis le 16 juillet.

« Les établissements de santé de la Métropole de Montpellier et de la région offrent un terrain privilégié pour nous développer », se réjouit le chef d'entreprise. Sa solution d’hypnose en réalité virtuelle a reçu le grand prix de l’innovation en soins hospitaliers lors du congrès e-Health World consacré à la santé numérique et à la médecine de demain, à Monaco, en mars 2019. La startup, née en 2017, emploie déjà 4 salariés. Son siège social est basé à Lunel mais l'entreprise et son équipe sont installées, travaillent et créent à la halle Tropisme de Montpellier. Elle a présenté sa technologie au 11e Forum de la confédération francophone de l’hypnose et des thérapies brèves, au Corum, à Montpellier, en mai. Elle y a réalisé une enquête sur sa solution auprès d’une cinquantaine de praticiens.

« 98 % ont reconnu sa capacité à activer les processus hypnotiques et la recommanderaient à un patient ou à un collègue », se félicite Nicolas Villeneuve qui a lancé une levée de fonds pour que des investisseurs accompagnent le développement d’Ipneo, dès septembre.

Il y a 0 commentaire sur cette page