Toutes les actualités

Laurent Zbinden, CEO de MedXCell : « Montpellier est un terreau fertile pour les thérapies cellulaires »

Information mise à jour le 19/07/21

La société MedXCell, spécialisée dans la médecine régénératrice, est un exemple de rapprochement public/privé. Entretien avec son CEO, Laurent Zbinden.

	 Laurent Zbinden, CEO de MedXCell « Montpellier est un terreau fertile pour les thérapies cellulaires » @le mas media
Un pied à Montreux où elle emploie sept personnes, l’autre à Montpellier où ses équipes frôlent désormais la vingtaine de salarié.e.s. Hébergée au sein de l’incubateur Cyborg, MedXCell a pour objectif de « mettre sur le marché des traitements abordables, afin que les thérapies cellulaires puissent profiter au plus grand nombre ».
 
La société se concentre, en particulier, sur les maladies ostéo-articulaires, notamment l’arthrose, en s’appuyant sur les recherches du Pr Christian Jorgensen, le directeur de l’Institut de Médecine Régénératrice et de Biothérapie (IRMB), ainsi que sur le brevet des Pr John de Vos et Christian Jorgensen et du Dr Danièle Noël.

Pourquoi avez-vous choisi d’implanter votre société à Montpellier ?

Laurent Zbinden :

En matière de thérapies cellulaires, Montpellier abrite un écosystème qui, en plus d’être très bien placé scientifiquement, a la volonté de construire sur le long terme des partenariats public/privé. C’est d’autant plus intéressant que tous ses acteurs partagent les mêmes objectifs, qu’il s’agisse du CHU de Montpellier, de l’Université de Montpellier, des instituts de recherche, des acteurs du développement économique, tels que l’agence Régionale AD’OCC et la Métropole de Montpellier, ou encore la Région Occitanie et les organismes de valorisation, tels que la SATT AxLR. Bref, un environnement propice au développement des innovations.

Vous dites d’ailleurs que Montpellier est, dans votre spécialité, un terreau fertile. Pour quelle raison ?

Laurent Zbinden :

En raison de l’implication de ses acteurs. Elle est exemplaire. J’en veux pour preuve notre implantation montpelliéraine. Elle compte à présent dans son capital, outre le CHU de Montpellier, l’Université de Montpellier et, depuis juin 2021, la SATT AxLR.

À cette volonté de valoriser les résultats de la recherche académique s’ajoute la stratégie de la Métropole de Montpellier qui, au travers de son projet Med Vallée, décide de fédérer l’ensemble des acteurs des différents écosystèmes de la recherche, de l’enseignement supérieur et des entreprises pour créer une dynamique innovante, collective et partagée.

Qu’est-ce que la Med Vallée peut apporter à une société comme MedXCell ?

Laurent Zbinden :

Les retombées sont multiples. D’une part, en mettant Montpellier sur la carte des fonds d’investissement, la Med Vallée nous fera bénéficier de sa visibilité, ce qui nous permettra de continuer à recruter des talents. D’autre part, elle constituera un accélérateur pour le développement de nos programmes précliniques et cliniques de thérapies cellulaires en oncologie et en rhumatologie. Je rappelle que notre mission est le développement et la mise sur le marché de thérapies innovantes abordables pour tous. En plein essor, nous sommes en quête de locaux plus grands pour pouvoir regrouper sur le même site l’ensemble de nos équipes montpelliéraines.

Enfin, Med Vallée entretiendra l’émulation public/privé, car elle pose un environnement aidant qui facilite le développement. Je retrouve de l’énergie quand je suis à Montpellier.

Il y a 1 commentaire sur cette page
Entreprises travaillant sur le microbiome-gut-brain-axis ?">
Nathalie Kucharczyk Il y a 2 mois

Entreprises travaillant sur le microbiome-gut-brain-axis ?

Consultante en recherche clinique, je suis nouvellement implantée sur Montpellier et souhaiterais rencontrer des biotechs impliquées dans le domaine thérapeutique "microbiome-gut-brain-axis".
Merci pour toutes les bonnes idées !